Incendie

Incendie

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

En cas d'urgence, composez le 911

Le service d’incendie est assuré par la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RSIVR).

Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu
Heures d'ouverture de l'hôtel de ville

Lundi au jeudi
8 h à 12 h et 13 h à 16 h

Vendredi
8 h à 12 h

Prévention des incendies

L’avertisseur de fumée est votre meilleur allié en cas d’incendie, car il double les chances de survie. Pourtant, plusieurs foyers n’ont toujours pas d’appareils en état de fonctionnement ou ceux-ci ne sont pas installés convenablement.

La sécurité des résidents étant un des objectifs de la politique familiale de la municipalité, le conseil municipal a adopté le règlement 426 au mois de septembre 2007 afin de renforcer et de systématiser l’utilisation des avertisseurs de fumée.

Ce règlement stipule que tout logement doit être muni d’au moins un avertisseur de fumée par étage, maintenu en bon état de fonctionnement.

Nous vous invitons à visiter le site Web du ministère de la Sécurité Publique afin de vous renseigner sur la façon de bien choisir un avertisseur de fumée, où et comment l’installer, comment l’entretenir, etc.

 

Conseils

Il est très important d’avoir un plan d’évacuation connu de tous et d’en faire l’exercice au moins une fois par an.

En cas d’incendie :

  • Sortir rapidement, à quatre pattes s’il y a de la fumée;
  • Se rendre au point de rassemblement;
  • Ne jamais retourner dans un bâtiment en flammes;
  • Composer le 9-1-1 une fois sorti;
  • L’avertisseur de fumée ne détecte pas le monoxyde de carbone et l’avertisseur de CO ne détecte pas l’incendie. Se procurer les deux types d’avertisseurs pour plus de sécurité;
  • Si on entreprend des rénovations majeures ou si on fait construire une nouvelle demeure, il faut penser à faire installer un système de gicleurs. Les gicleurs combinés à l’avertisseur de fumée réduisent de façon importante le risque de mourir dans un incendie.

 

Changez de pile 

L’absence de pile dans un détecteur de fumée est encore une trop grande cause de décès chaque année. Il est recommandé de changer la pile deux fois par année. Un petit truc pour ne pas oublier ? Faites le remplacement le même jour que le changement d’heure, à l’automne et au printemps.

Changer la pile dans les détecteurs de fumée… un petit geste qui évite de grandes conséquences.

Les avertisseurs de carbone peuvent aussi sauver des vies !

Si votre maison est équipée d’un foyer de tout type ou d’un système de chauffage au bois, à l’huile ou combiné, vous devez avoir dans la pièce un détecteur de monoxyde de carbone. Vous avez un garage attaché à votre maison ? Vous devez avoir également un détecteur de monoxyde de carbone dans la pièce à côté du garage.

Ce détecteur est une assurance vie pour vous et votre famille car le monoxyde de carbone est inodore et incolore, donc, indétectable par les sens humains; cet appareil est essentiel à la sauvegarde de votre santé.

Une alarme est non fondée lorsqu’elle est déclenchée sans nécessité en raison d’une installation inappropriée d’un système d’alarme incendie, d’un défaut de son fonctionnement, d’une négligence de son entretien, d’une manipulation inadéquate ou de toutes autres négligences susceptibles d’interférer avec son fonctionnement.

Voici un lien au ministère de la Sécurité publique qui traite de ce sujet: http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention/alarmes-incendie-non-fondees.html

 

Responsable d’un système d’alarme incendie

Le propriétaire de l’immeuble, ou de la fraction d’un immeuble détenue en copropriété divise, auquel est lié le système d’alarme incendie et, dans le cas où l’intervention du Service de sécurité incendie de la Ville d’Otterburn Park ne peut être associée à aucune unité en particulier, le Syndicat des copropriétaires de l’immeuble détenu en copropriété divise en devient responsable.

 

Réglementation

Article 7 – Mesures relatives aux alarmes incendie non fondées en vue d’améliorer la prévention des incendies et la sécurité publique

7.1 Personne responsable d’un système d’alarme incendie

La personne responsable d’un système d’alarme incendie est tenue au paiement des frais prévus à l’Annexe I, tableaux 1 et 2, du présent Règlement lié au déplacement du SSISOP et tout autre service demandé en remplacement ou en multicaserne en conséquence d’une alarme non fondée.

7.2 Alarme non fondée

Aux fins du présent Règlement, une alarme non fondée déclenchée après un délai d’un an depuis la dernière alarme non fondée est considérée être une première alarme non fondée.

7.3 Facturation

Les frais prévus au présent Règlement sont payables dans les 30 jours de la date d’émission de la facture.

Toute facture émise en vertu du présent Règlement doit préciser la nature et le motif du service ainsi que la date et le lieu où il a été rendu. Elle précise également le coût du service et les termes du paiement de la somme exigée.

7.4 Remboursement

Le propriétaire qui, à la suite de la réception d’une ou de plusieurs factures, engage des frais d’installation d’un nouveau système d’alarme incendie ou de réparation du système d’alarme incendie ayant causé l’alarme non fondée, peut demander le remboursement d’une partie des frais encourus à l’aide du formulaire prévu à cette fin, après avoir acquitté entièrement cette ou ces factures.

Le propriétaire dispose d’un délai de trente (30) jours à partir de la date d’émission de la dernière facture reçue pour déposer une demande de remboursement.

La demande de remboursement comprend une preuve du travail effectué, dont les pièces justificatives relatives au paiement des frais encourus pour l’installation ou la réparation du système d’alarme incendie.

Sur constatation du bon fonctionnement du système d’alarme incendie par le SSISOP, le moindre des montants suivants est remis au propriétaire : 90 % du montant de la facture ou du total des factures reçues pour alarme non fondée à l’intérieur des douze (12) derniers mois précédant la dernière alarme non fondée, incluant le montant de la dernière facture.

Afin de prévenir les risques d’incendie, la Ville d’Otterburn Park tient à rappeler aux citoyens qu’il est très important de faire au minimum, une (1) vérification et un nettoyage des conduits et de la sortie de leur sécheuse une fois par année, comme le prévoit l’article 8.11. du Règlement 449.

Afin d’assurer la sécurité des citoyens et de réduire les risques d’incendie, voici quelques trucs pertinents :

Videz et nettoyez le filtre à charpie
Avant ou après chaque usage, enlevez les mousses accumulées dans le filtre de la sécheuse. Si un cycle de séchage est insuffisant, il se peut que votre filtre ou des conduits soient obstrués.

Vérifiez et nettoyez la tuyauterie
Du tuyau de raccordement jusqu’au clapet extérieur, inspectez le conduit d’évacuation de l’air chaud. L’utilisation de tuyaux en métal est obligatoire. Afin d’éviter que votre appareil surchauffe vous pouvez faire le nettoyage à l’aide d’un linge solidement fixé à un bâton ou un balai si le tuyau est court. S’il n’est pas possible de bien vérifier les conduits par vous-même, vous pouvez faire appel à des entreprises qui se spécialisent dans le nettoyage des conduits.

Ne pas laissez fonctionner votre sécheuse sans surveillance et sans filtre à charpie
Il est important d’être à la maison lorsque votre sécheuse est en fonction.

Être vigilant avec certains liquides
Lorsqu’ils sont mis dans la sécheuse, les tissus en fibre naturelle imprégnés de liquides combustibles comme de l’huile d’olive, de l’huile de poisson et de l’huile à massage représentent un risque de combustion. Étendez-les pour les faire sécher.

Réduire la quantité de feuilles assouplissantes
Utiliser en trop grande quantité, les feuilles assouplissantes laissent un résidu sur le filtre à charpie qui peut empêcher l’air de bien circuler.

Évitez de trop remplir votre sécheuse
Une sécheuse trop remplie (plus qu’aux ¾) augmente le risque de surchauffe.

Favorisez l’aération près de la sécheuse
L’entrée d’air doit être suffisante si votre sécheuse est dans un placard ou dans un endroit clos.

Merci de votre collaboration.

Inventaire des réservoirs de propane

Si vous avez un réservoir de propane de 100 livres ou plus sur votre propriété, veuillez en aviser la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RSIVR) au 450 467-8668 et donner les informations suivantes :

  • adresse
  • grosseur du réservoir
  • emplacement exact (derrière la maison, côté droit ou côté gauche)

Cette information servira à faire la mise à jour nécessaire pour assurer plus de protection aux pompiers et aux résidents en cas d’incendie.

 

Bonbonnes de propane et sécurité

La fin de la belle saison arrive et il est temps de ranger votre barbecue pour l’hiver? Voici donc quelques conseils de sécurité:

  • Ne jamais ranger les bonbonnes de propane à l’intérieur de votre résidence ou dans un cabanon car celles-ci constitue un risque pour votre famille et peu aussi mettre en péril la sécurité des pompiers en cas d’intervention;
  • Les bonbonnes de propane doivent être entreposées à l’extérieur, en position debout, loin des sources de chaleur et hors de la portée des enfants;
  • Nous vous rappelons que même si vos bonbonnes de propane semblent vides, il faut toujours refermer le robinet et le bouchon de sécurité; il pourrait encore y avoir une petite quantité de gaz à l’intérieur.

 

Pour de plus de renseignements sur l’utilisation sécuritaire de votre barbecue, nous vous invitons à consulter le site Internet de la régie du bâtiment du Québec ou de communiquer avec la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RSIVR) au 450 467-8668.

La couleur des bornes fontaines est réglementée

Nous vous rappelons qu’il est interdit de peindre les bornes-fontaines, ces dernières appartenant à la Ville. Si elles sont de couleur jaune ou rouge, c’est pour être plus visibles lors des interventions, surtout celles de nuit.

En outre, les bouchons et les capuchons sont peints de couleurs différentes selon un code reconnu. Ces couleurs sont très importantes parce qu’elles indiquent la grosseur des tuyaux et la capacité en gallons par minute que chaque borne-fontaine peut fournir lors d’une intervention.

Si une borne-fontaine semble en mauvais état, prière d’en informer les Services techniques au 450 536-0292 ou la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RSIVR) au 450 467-8668.

Le BBQ – Un plaisir d’été en toute sécurité!

Avant d’utiliser votre barbecue au charbon ou au gaz, il est nécessaire de prendre certaines précautions afin de garantir votre sécurité.

Pour allumer le charbon de bois en toute sécurité, on doit utiliser un allume-feu électrique ou en cubes. Pour raviver un feu, mettre du petit bois sec sous les braises et, au besoin, du charbon de bois. Ne jamais verser de liquide inflammable sur le feu.

Pour ce qui est d’un appareil au gaz, voici la procédure à suivre:

  • Vérifiez le bon état de votre bouteille de propane;
  • Le tuyau d’alimentation haute pression en caoutchouc ne doit présenter aucune craquelure;
  • Les tubulures d’admission du brûleur doivent être libres de toute obstruction;
  • Si votre appareil est équipé de joints toriques aux endroits où se raccorde le tuyau d’alimentation, assurez-vous qu’ils sont en bon état. Il est recommandé de les remplacer chaque année;
  • Une fois les raccordements faits, vérifiez que les robinets de commande du BBQ sont fermés, et ouvrez doucement la bouteille de gaz. Appliquez une solution savonneuse (le savon à vaisselle fera l’affaire) à chaque endroit où il y a un raccord ou une jonction. Si des bulles se forment, c’est qu’il y a une fuite;
  • Éloignez toujours l’appareil de la maison car ce dernier dégage beaucoup de chaleur.

Décorations de Noël extérieures

Une promenade dans les rues enneigées et illuminées par les lumières de Noël multicolores, est une des joies du temps des Fêtes. Il faut par contre être très prudent dans notre choix et utilisation de guirlandes de lumières :

  • Utiliser des lumières décoratives homologuées par un organisme reconnu comme CSA et ULC;
  • Ne pas installer de guirlandes endommagées, fendillées ou séchées : les conditions hivernales peuvent les avoir endommagées;
  • Vérifier les instructions du manufacturier;
  • Éteindre les décorations électriques dès qu’on quitte la maison et au moment d’aller se coucher;
  • Ne pas utiliser des décorations conçues pour l’intérieur;
  • Fixer les guirlandes lumineuses avec du ruban isolé. Ne pas utiliser de clous ou de punaises. Éloigner les connecteurs des gouttières métalliques et ne pas les laisser reposer sur le sol;
  • Après le temps des Fêtes, rentrer les guirlandes de lumières extérieures afin qu’elles ne soient pas trop endommagées par les intempéries.

 

Sapins naturels, quelques conseils

Même si les cas d’incendie attribuables à l’embrasement d’un sapin sont peu nombreux à être rapportés par les services d’incendie, il faut quand même être prudent avec ce type d’arbre à indice élevé d’inflammabilité. Voici quelques conseils :

  • Il doit être frais à l’achat (aiguilles vertes et qui ne se détachent pas facilement);
  • C’est mieux de couper le tronc en biseau, même lorsqu’il est déjà coupé à l’achat. Il absorbera mieux l’humidité;
  • Assurez-vous que son récipient est bien rempli d’eau;
  • Installez le sapin à au moins un mètre de toute source de chaleur ou des flammes;
  • Il est plus prudent de placer le sapin dans un endroit qui n’est pas passant;
  • Une fois le temps des Fêtes terminé ne le conservez pas dans le garage ou près de la maison. Il ne faut pas non plus le brûler dans la cheminée ou le poêle à bois.

 

Vous avez besoin d’un cordon de rallonge pour vos décorations?

Les cordons de rallonge sont souvent mal utilisés. Portez attention à :

  • Utilisez toujours un cordon de rallonge homologué par un organisme reconnu comme CSA et ULC;
  • Évitez les cordons longs qu’il faut enrouler. Le câble peut surchauffer et provoquer un arc électrique;
  • Essayez de placer les décorations et le sapin le plus près possible d’un prise de courant afin d’éliminer la nécessité d’un cordon de rallonge;
  • Ne cachez jamais un cordon de rallonge sous un tapis. La friction occasionnée par les pas peut l’endommager et augmenter les risques d’incendie;
  • Il est mieux de ne pas surcharger les prises de courant et les cordons de rallonge;
  • Il ne faut pas brancher les cordons de rallonge bout à bout.

 

Finalement, sachez qu’il ne faut jamais décorer le manteau de foyer avec des branches de résineux naturels qui s’assèchent et s’enflamment facilement et il ne faut pas brûler les emballages de cadeaux dans le foyer; le papier enflammé peut s’envoler dans la cheminée et se déposer soit sur le toit ou dans la cour. Ce type de papier métallique ne peut pas non plus être recyclé. Vous devez le mettre aux ordures.

Le ramonage de cheminée: Une procédure simple mais essentielle

Le ramonage des cheminées de votre propriété est une procédure simple mais tout à fait essentielle. L’accumulation de créosote sur les parois internes d’une cheminée représente un risque sérieux d’incendie. De plus, un feu de cheminée peut se propager dans les murs intérieurs et à la toiture du bâtiment. La Ville d’Otterburn Park ne règlemente pas le choix du ramoneur qui est laissé à la discrétion des citoyens. Vous pouvez consulter la liste des ramoneurs accrédités par l’Association des professionnels du chauffage (APC), reconnu par la Régie du Bâtiment du Québec, à l’adresse internet suivante: www.poelesfoyers.ca

Vous possédez un foyer conventionnel qui ne fait qu’éclairer vos soirées d’hiver?

  1. En règle générale, sa cheminée doit être ramonée AU MINIMUM tous les cinq ans. Il est de toute évidence préférable de le faire chaque année.
  2. Il est de la responsabilité des occupants de vider la trappe de nettoyage après le passage du ramoneur.
  3. Il est fortement déconseillé d’utiliser les bûches artificielles que l’on peut se procurer dans certains commerces. Elles évitent peut-être la corvée du cordage mais elles sont imbibées de combustible, ce qui les rend dangereuses.

 

Vous chauffez la maison avec un poêle à combustion lente?

  1. Sans exception, sa cheminée doit être ramonée AU MINIMUM une fois l’an et, de préférence, deux fois.
  2. Après le ramonage, veillez à nettoyer l’intérieur car c’est habituellement là que se retrouvent les parcelles de créosote.

 

Votre cheminée est préfabriquée? Assurez-vous que le ramoneur utilisera une brosse de NYLON.

Elle est faite de tuiles d’argile et recouverte de briques? Une brosse d’ACIER s’impose.

DANS TOUS LES CAS, déposez les cendres, d’abord dans un contenant métallique (même si on les juge refroidies), et les y laisser pendant une semaine. Puis, les transférer dans un sac ou une boîte et les jeter aux ordures.

 

Comment disposer des cendres de votre foyer

Lorsque le feu de foyer est éteint, soyez prudents avec les cendres. Celles-ci doivent être placées dans un contenant en métal et tenues éloignées de la maison, dans un lieu sécuritaire et facile d’accès. N’oubliez pas qu’il faut quelques jours avant que les cendres refroidissent totalement.

Dans l’âtre du foyer, n’utilisez que du combustible solide, du bois de bonne qualité et sec que vous ferez brûler assez fort pour éviter l’accumulation de créosote dans la cheminée.

Skip to content